Diane Giorgis a de multiples talents. Ingénieure agronome, elle se partage aujourd'hui entre son intérêt pour l'environnement et son goût du théâtre.

Elle trouve encore le temps et l'énergie pour son autre passion : l'écriture.

A 26 ans, elle vient de remporter brillamment le premier concours de nouvelles de Breizh Femmes avec un texte unanimement apprécié par le jury : « Après les rebonds ».

Diane1

Elle a accepté de se présenter elle-même dans un autoportrait à la troisième personne.

Autoportrait de Diane


« Jeu de piste : trouver la petite Diane le Mercredi après midi. Respecter scrupuleusement les instructions suivantes. Se rendre à la médiathèque Yves Laurent, à l'intersection entre la rue Condorcet et la rue Jean Macé, à St Sébastien sur Loire. Pousser la porte en verre. Se laisser envelopper par le silence particulier des bibliothèques : chuchotements et odeur des livres.

Emprunter le grand escalier et le grimper jusqu'en haut. Tourner à droite, le long des étagères bien garnies. Profiter du bruit feutré des pas sur la moquette. Aller tout au fond, rayon BD. Bravo ! Vous l'avez trouvée ! Elle lit. Tranquille, avec sa frangine. Son espace de liberté : la bibli le mercredi. Elle lit tout ce qui lui tombe sous la main : Chair de poule, la Comtesse de Ségur, Zola, Grand Galop, Pullman, Hugo, Le club des Cinq, des livres d'Histoire, des livres de magie. Éclectique la fille. Elle ne découvre que très tard qu'il y a autre chose que des livres à la médiathèque.

Et puis l'écriture, très tôt. Avant même de savoir lire : elle compose des phrases imaginaires dans sa tête avec les mots qu'elle voit dans le journal, à partir de lettres qu'elle reconnaît. Ecrivain : c'est le premier métier qu'elle propose. Oui, passe ton bac et tu verras. Comédienne. Oui, passe ton bac et tu verras. Véto. Oui ! C'est pas mal ça : véto.

Manque de bol : dans les pommes au moment de découper sa première souris au scalpel. Essaie encore. Tu vas y arriver, tu es bonne élève. Résultat : 26 ans, ingénieure agronome déviant vers la sociologie rurale. CDD de recherche à la chaîne. Création d'une association d'éducation à l'environnement. Nous sommes fiers de toi.

Et puis, enfin, retour en force : écriture, cinéma, théâtre. Réalisation de documentaires sur l'agriculture urbaine. Participation active au projet théâtral sur L'instruction, de Peter Weiss, porté par Brigitte Stanislas et le Théâtre Berloul, à Romillé. Inscription au conservatoire d'arts dramatiques de St Brieuc. Un premier prix littéraire pour une nouvelle : le Prix du jeune écrivain en langue française 2015.

Direction la campagne près de St Malo. La mer, les champs, les arbres : l'atelier. La ville, les gens, les frottements : la matière. Diversité : le maître mot. »

Le jury a primé deux autres nouvelles :


La belle d'Ouessant de Valérie Lagier


La doléance de Patrice Quélard

Les trois textes feront l'objet d'une lecture publique à la librairie Planète Io à Rennes en avril prochain.

Powered by CoalaWeb